CAP'formance: manage your success
Nouveau compte Mot de passe oublié?
A la Une:
Article ÉCLOSION, écrit par Imane BENZAROUEL, Auteur

En saluant ce matin la gentille dame qui l’accueillait, comme à son accoutumée, avec un sourire si jovial, Tunaruz a avancé en se tâtant bien les joues. Elle, n’a bizarrement pas senti ses joues s’électrifier. Elle a retâté encore une fois ses joues comme pour chercher cette sensation qui la faisait, le matin, raser les murs des couloirs pour éviter certaines rencontres qu’elle trouvait contrariantes et agressantes.

Elle a commencé à se demander ce qui a bien pu changer depuis. « Mais au fait, à quand remonte ma dernière râlerie ? Depuis quand n’ai-je plus vu rouge, ou carrément, noir face à tout et à n’importe quoi ; un petit rien pouvait me contrarier ?». Et elle a continué à fouiller dans ses récents souvenirs à remonter graduellement vers de plus anciens pour retrouver réponse à ces deux questions, main droite sur une joue comme pour attester définitivement que ses sensations et réactions face à une même situation avaient bel et bien changé.

Elle n’a pourtant rien vu arriver et ni comment cette transformation s’est opérée en elle. Tout ce dont elle s’est rappelé, est le strident stop qu’elle avait lancé au reflet de son portrait que lui avait renvoyé ce grand miroir de sa salle de bain et qu’elle n’aimait plus ou pas.

« Un Stop qui avait conduit ou qui était la résultante d’une prise de conscience ? » Peu importe pour Tunaruz qui a laissé son corps prendre son aise sur ce large fauteuil ou elle ne s’était jamais auparavant autorisée à s’y jeter avec autant de nonchalance. Elle a repensé à tout ce qui s’en est suivi : un long et enrichissant parcours de recherche de soi, de découverte de la richesse de l’âme avec toutes ses facettes, des plus obscures au plus claires.

Un parcours qu’elle assimile maintenant à un dépoussiérage, ou à un récurage ou encore, pour éviter tout rapprochement au monde des travaux ménagers, à un effeuillage à travers duquel, elle s’est petit à petit débarrassée de toutes ces couches superficielles qui l’empêchait de respirer et d’avancer. Un effeuillage que Tunaruz s’était permise grâce à une notion qui était jusque-là, aussi nouvelle qu’abstraite qu’est le développement personnel.

Développement personnel ou comment ses jolis yeux noisette, ont appris à ne plus voir les choses comme avant. Développement personnel ou comment elle n’avait plus la même perception de tout ce que son ouïe lui captait.

Une transformation ou une éclosion qui pourrait lui faire remplir des pages entières.

« Serait-ce la fin ou plutôt l’accomplissement total ? », s’est demandé Tunaruz, tout en se balançant doucement dans son fauteuil. Elle a bien parlé de récurage ; des petits rappel sont toujours les bienvenus. La vie est un apprentissage en continu. Elle le savait déjà mais n’en semblait pas réellement convaincue. A présent, son crédo dans cet apprentissage, tout problème est synonyme de piste d’amélioration ; toute difficulté est une opportunité.

Imane BENZAROUEL

Le 23-05-2015


0

Guestbook:
Ce contenu est réservé aux membres. Veuillez vous authentifier.